Home Interviews Arno Leduc, la cheville ouvrière de la culture ivoirienne à Strasbourg !

Arno Leduc, la cheville ouvrière de la culture ivoirienne à Strasbourg !

734
0

Il était fan d’une marque de vêtements dévolue aux nobles français. C’est pour garder cet esprit quelque peu exotique qu’il se fait appeler « Arno Le Duc ».  Jean Boué Arnaud, de son vrai nom, est un opérateur culturel qui est en train de faire son trou dans le milieu du Showbiz en France, particulièrement à Strasbourg.  Il a à son actif plusieurs événements goupillés dans cette ville avec des artistes ivoiriens comme Yabongo en 2015, Le Magnifik en 2016, Bénédiction en 2019 et Venom Cascadeur. Il était de passage à Abidjan pour se ressourcer d’une part et faire de la prospection d’autre part. De retour à Strasbourg où il vit, il a accepté de nous parler de ses activités avec sa structure ZouglouStras C.A.

Quel était l’objet de ta présence en Côte d’Ivoire récemment ?

 Ma présence en Côte d’Ivoire répondait à informer les acteurs du Showbiz de la création de la structure ZouglouStras C.A et prendre part parallèlement au concert du groupe VDA qui était pour moi un rendez-vous de la culture du Zouglou, par ricochet de la culture.

Le Séjour a-t-il été fructueux ?

Oui mais pas comme je l’aurais souhaité. Mais pour le début, ça va. Merci à toi frère Marcellin Atissony pour ton interview et ton accueil chaleureux. J’ai pu échanger avec le président Sisko Ngowa et établir une collaboration pour la promotion de la structure et des futures activités. Mais nous continuons le travail et avec votre appui, on va y arriver.

A quoi s’attendre les mois à venir avec votre structure ?

La structure, fidèle à son engagement, qui est déjà de promouvoir le zouglou à Strasbourg, prépare un évènement plein air sur Strasbourg dont le thème sera dévoilé bientôt. Le temps pour nous de remplir quelques formalités administratives à Strasbourg.

Un mot de fin…

En tant que président de ZouglouStras C.A, je vous remercie pour tout ce que vous faites pour la culture ivoirienne et mention spéciale à Ivoire TV Music et Ivoire FM et son animateur vedette Marcellin Atissony. Merci également à la structure Maranatha Médias qui m’accorde cette interview. Comme je l’ai déjà dit, c’est ensemble que nous serons plus forts car les promoteurs sans les hommes de média ne sont rien. Merci Marcellin et vive le zouglou. Vive la culture

 

Entretien réalisé par LGP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here