Home Clin d’œil Guy Kalou, retour sur une success story !

Guy Kalou, retour sur une success story !

676
0

Lorsqu’il flirtait avec le 7ème art sur un coup de tête, Goulian Émile Guy Kalou Bi ne savait certainement pas qu’il avait rendez-vous avec le succès. C’est peu dire que cet acteur chevronné fait la fierté du cinéma ivoirien.

Sa rencontre avec Victoire, un déclic…

Le 29 octobre 2009, Guy Kalou convole en justes noces avec Victoire Kouassi, écrivaine et réalisatrice. Il l’a rencontrée à l’université Félix Houphouët Boigny de Cocody, au département de criminologie. De leur union sont nés trois (3) enfants.

A l’époque, lorsqu’ils se disaient « oui » devant DIEU et les hommes, aucun des deux à cette époque-là n’était dans le cinéma.

Une enfance de « globe-trotter »

Gouro de Zuenoula, Guy Kalou a vu le jour en Mars 1975 dans le Nord de la Côte d’Ivoire, précisément à Korhogo. Issu d’une famille de huit (8) enfants dont il est le 5è, il a grandi dans plusieurs endroits de la Côte d’Ivoire du fait des nombreuses mutations de son père, enseignant et chef d’établissement secondaire, et de sa mère, éducatrice d’internat.

Après le décès de ses deux parents, Guy et ses frères, demeurent sous la responsabilité de leur oncle.

Une belle plastique qui débuta sa carrière dans le cosmétique !

Titulaire d’une maîtrise en criminologie et d’un master en marketing opérationnel, l’acteur-producteur-réalisateur ivoirien est arrivé au cinéma par un heureux hasard. Il n’avait jamais pensé dans son enfance devenir acteur de cinéma.

Guy Kalou a d’abord travaillé dans des entreprises de cosmétique et d’agro-alimentaire pendant une dizaine d’années avant de se consacrer au cinéma.

2005, le réveil du génie cinématographique qui sommeillait en lui… 

Son aventure avec le 7e art débute en 2005 avec un rôle principal dans ‘‘Le clash’’ de Raymond Ngo, un long métrage. Après cette aventure, Guy Kalou a laissé son empreinte sur plusieurs autres séries à succès.

Son palmarès révèle plus d’une vingtaine de films dans divers registres, passant du long-métrage à la série télé, de l’action à l’érotisme, de la sensibilisation à la dénonciation.

Pratiquante catholique, Victoire, son épouse, a beaucoup impacté sa vie professionnelle car elle l’a toujours soutenu et partagé sa passion. C’est elle qui lui propose, en 2012, de réaliser ‘‘Et si Dieu n’existait pas’’, une fiction d’inspiration chrétienne. Le film séduit les responsables de l’Église catholique en Côte d’Ivoire qui autorisent sa diffusion dans les paroisses.

Ce tout premier long métrage de Guy Kalou, est un véritable succès.

Guy Kalou veut apporter sa ‘‘Touche’’ au cinéma ivoirien…

En fin 2012, il lance le concept du ‘‘Babiwood’’. Guy Kalou veut donner une identité propre au cinéma ivoirien.

Ses objectifs étaient multiples : « créer une industrie cinématographique par la mise en place de mécanismes d’autofinancement de nos productions parce qu’on aurait créé, dans les régions, un vivier consommateurs comme au Nigéria ; équiper les centres culturels ou les salles que disposent les municipalités pour les projections ; professionnaliser le métier d’acteur afin que celui-ci puisse être respecté et vivre véritablement de son art ».

Même si à ce jour, le projet n’en est pas encore là, il ne désespère pas pour autant.

En 2017, il initie à travers sa structure ‘‘Jardin d’Afrique’’, ‘‘Ivoire Ciné Tour’’ (ICT) pour la promotion de l’industrie cinématographique ivoirien.

Guy Kalou en dehors du cinéma…

Depuis 2015, le self made man engagé pour la promotion 7eme art local transmet ses connaissances du grand écran aux étudiants d’un établissement supérieur. Il assure les fonctions de directeur de l’école des spécialités du cinéma et de l’audiovisuel.

Filmographie (non exhaustive)

  • Acteur principal dans « Le clash » film de Raymond N’go
  • Acteur principal de la série « Abidjan police district » film d’Owell BROWN
  • Acteur principal, « Exil intérieur » film de Arantes de BONALI
  • Acteur principal, « Illusion perdue » film de Bernard Mafily
  • Rôle secondaire, série « Dr Boris », film de Michael KONAN
  • Rôle secondaire, série « Signature », film d’Alain GUIKOU
  • Rôle secondaire, long métrage « Hier, aujourd’hui et demain » film nigérian d’AFAM OKEREKE
  • Rôle secondaire « Le VIRUS » film de Brigitte BLEU
  • Rôle principal « Extrême obsession » film de Bernard Mafily
  • Rôle tertiaire « Le mec idéal », film de OWELL A. Brown
  • Rôle principal « Jalousie mortelle », film de Arantes de Bernard Mafily
  • Rôle secondaire « la Saga », film de Arantes de BONALI
  • Rôle secondaire « 419 Four One Nine », film de Alain GUIKOU
  • Rôle principal « Et si DIEU n’existait pas…!? », film de Alain GUIKOU, écrit par Victoria KALOU
  • Ma famille
  • Brouteurs.com
  • ‘‘Kamissa’’, adaptation du livre (Kamissa) de Victoire Kalou
  • Sœurs ennemies
  • La série Aphasie, la révolte de Dantra de Hounsou_Hyacinthe.
  • Les coups de la vie
  • Le chant des fusils de Jean Elliote Ilboudo

Prix…

  • Meilleur acteur au 14eme Charity Festival Film de Monaco”
  • Meilleure interprétation masculine en série télé dans ‘‘Brouteur.com 3’’d’Alain Guikou à la Nuit ivoirienne du 7e art
  • Award de l’émergence Culturelle SID 2019 (Salon Ivoirien de Dakar)

 

Laetitia LAGO & LGP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here