Krémé Koffi Richard est né le 03 avril à Abobo derrière rail, une commune de la ville d’Abidjan. Il est originaire du centre de la Côte d’Ivoire. Il est marié et père d’un garçon et d’une fille. C’est le précurseur du Zouglou Gospel en Côte d’Ivoire. Lumière sur le parcours « rocambolesque » d’un artiste au talent incontesté.

Livré à lui-même dès l’enfance, Richard s’abonne aux frasques !

D’une famille de 21 enfants, Richard a grandi dans des conditions extrêmement difficiles. Ses parents n’avaient pas grands moyens financiers. C’est d’ailleurs à l’âge de 09 ans qu’il est scolarisé parce que l’école n’était pas la priorité de son père.

Livré à lui-même, il passe ses nuits à la belle étoile, avec d’autres gamins de son âge. En classe de CM2, il commence à fréquenter un groupe d’amis surnommé les wôyô. La formation parcourt les funérailles les vendredis ou les mariages les samedis pour des prestations pour avoir un peu d’argent.

C’est dans cet environnement qu’il commence à fréquenter des amis qui vendaient de la drogue ou agressaient des gens pour gagner leur vie. Petit à petit, il empruntait cette voie. Sexe, Alcool, maraboutage, etc…

Quelques années après, il fait la rencontre de trois amis avec lesquels il monte le groupe Zouglou ‘‘les experts’’. Ils se consacrent un peu plus à la musique.

En 4è, il a violé ; son acolyte fût abattu… Il se réfugie dans le showbiz !

Lui et ses collègues se mettent à fréquenter les marabouts pour solliciter leur aide, afin de trouver un producteur. En quête de réussite, il devient un habitué des ‘‘consultations’’. Cependant aucun marabout n’a pu lui donne satisfaction.

En classe de 4eme, lui et ses amis sous l’effet de l’alcool, se rendent coupable d’agression sexuelle. Surpris par la police judiciaire en plein forfait, ses associés réussissent à s’enfuir. Mais il se fait prendre. Après un bref séjour derrière les barreaux de la prison de la police judiciaire, il est relâché, alors qu’il devait être déféré à la MACA.

Après cet épisode, l’on a cru que l’homme allait s’assagir. Au contraire, il continue de flirter avec les gaffes. Devenu syndicaliste dans une gare à Cocody, il devient de plus en plus violent. Pourchassé par la police judiciaire lors d’une agression, son ami est abattu et c’est à partir de ce jour qu’il a commencé à se poser des questions sur sa vie.

Et c’est dans cette période que lui et son équipe ont trouvé un producteur. Chrétien, Aimé Djékoury décide de leur apporter son assistance à condition qu’ils acceptent Jésus et aillent à l’église.

Ce qu’ils firent sans réellement se convertir à Christ car pour eux, c’était une aubaine pour sortir de leur situation de pauvreté. C’est ainsi que le groupe « Les Experts » est formé. Ils enregistrent un album baptisé “genèse”, sorti le 05 février 2005. L’un des titres ” reste au village ” leur ouvre les portes du succès médiatique.

Ivre, Jésus se révèle à lui…C’est la véritable conversion !

Richard Krémé se démarque de ses autres amis en venant chaque dimanche au culte à l’église « Schekina Glory » dirigée par l’apôtre Koré Moïse.

Après une chaude soirée arrosée d’alcool qui se terminera à 5h du matin, il se retrouve à l’Eglise pour prendre sa ration de 10.000F ou 5.000F que lui versait l’homme de Dieu après chaque culte. Malgré son état, le seigneur se révélera à lui au travers de sa parole. Il accepte réellement le Seigneur Jésus-Christ ce jour-là.

Et depuis, sa vie s’est vue peu à peu transformée par la puissance transformatrice de l’Evangile. Il s’est par la suite engagé dans le groupe musical de son Eglise.

Une vie continuellement parsemée d’épreuves

Richard Krémé a été très éprouvé. Il pouvait passer toute une journée sans rien avoir à se mettre sous la dent, par manque d’argent. Alors qu’il dormait à l’église, un frère dans la foi lui propose d’aménager avec lui. A partir de cet instant, sa vie a pris un autre tournant.

Le 24 Décembre 2011, Richard s’engage dans le mariage. Cependant lui et son épouse vivent séparément faute de moyens. En février 2014, alors qu’elle porte une grossesse de 7 mois, son épouse perd la vie. C’est un véritable coup de massue pour l’artiste.

De Zouglouman à Chantre de l’Eternel…

Son 1er maxi single baptisé “persévérance” passe inaperçu faute de promotion. En 2012, il sort un single dénommé « liberté en Jésus » qui passe également inaperçu.

C’est en 2013 en faisant une rencontre inattendue et qualifiée de spirituelle avec le mécène « Elie Oyedou » qu’il se lance dans un projet appelé « Zouglou gospel ». Elie Oyedou décide de l’accompagner pour sa production artistique.

Ainsi, en 2013, il remet le couvert avec le 2eme album “100% Jésus ” et en 2014 le 3ème album “en Jésus ça réussit toujours “.

Le Zouglou Gospel est un concept nouveau qui permet à tous les adeptes du Zouglou de chanter Jésus-Christ sans complexe.

Le 10 mars 2018, il sort un maxi single intitulé “Jésus est mieux “. Une œuvre qui sensibilise sur la vanité de la vie sans Jésus-Christ. Il se fait un nom dans le milieu chrétien mais également dans le cœur des adeptes de la musique Zouglou. Fort de cette notoriété, le 29 juillet 2018, il affronte la mythique salle Anoumanbo du palais de la culture (4000 places) sans sponsor avec l’aide de Dieu.

La preuve que le concept « Zouglou Gospel » tant critiqué à ses débuts a fini par se faire accepter.

Le 26 janvier 2020, le chantre richard sort son 5eme album qui sonne comme un bilan à mi-parcours de sa carrière musicale. C’est avec ce nouvel opus de 10 titres “Je suis fier de mon Jésus” qui touche presque toutes les sensibilités musicales en plus du Zouglou gospel qu’il fera sa première scène parisienne. Depuis lors, sa vie est une succession de grâces divines. Il est un produit de l’amour et de la grâce de Dieu.

Discographie

2012 : Liberté en Jésus (single)

Persévérance

2017 : En Jésus ça réussit toujours ! (10 titres)

2017 : Zouglou Gospel

2014 : 100% Jésus (2 titres, 1 remix)

2020 : Je suis fière de mon Jésus (13 titres)

2021 : Aimons-nous vivant ! (Single)

 

Laetitia LAGO

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here